Archives de Catégorie: Articles

ALEX-SALMOND-ScotlandFuturePub

Le Premier ministre de l’Écosse est un faux indépendantiste


Le peuple écossais aurait grand intérêt à se créer un pays véritablement libre et indépendant. Cependant, ce peuple ne pourra pas compter sur le Premier ministre Alex Salmond pour le faire, car monsieur Salmond est un faux indépendantiste écossais.

Il y a assurément plusieurs raisons pour faire cette affirmation.

1. Alex Salmond est un admirateur de l’Union européenne.

En avril dernier, le SNP lancait sa campagne électorale européenne et demandait aux électeurs écossais de voter massivement pour son parti. "C’est une occasion pour l’Écosse de faire sa marque sur l’Union européenne", a affirmé le Premier ministre. Il a même ajouté :

"L’Écosse et l’Union européenne ont travaillé comme partenaires depuis plus de 40 ans [...], L’Écosse apporte autant à l’UE que l’UE apporte à l’Ecosse"

Les experts européens sont d’accord avec Salmond. Selon le Professeur en sciences politiques de l’Université d’Alberdeen, Michael Keating, l’entrée de l’Écosse dans l’UE ne serait qu’une formalité puisque le pays remplirait les critères d’admission. Il affirme que "Barroso ou son successeur serait obligé de recommander que l’Écosse soit admise" dans l’UE.

L’ambassadeur de la Croatie, Mato Skrabalo, va plus loin : "Un vote pour le Oui va permettre à l’Écosse de jouer un rôle constructif à l’intérieur de l’Europe."

Alex Salmond semble jouer pour la bonne équipe et il a beaucoup d’appuis de la part de l’establishment européen.

2. Alex Salmond veut faire adopter l’euro.

Malgré qu’il prétende devant ses électeurs vouloir négocier une union monétaire avec l’Angleterre et garder le pound sterling comme monnaie, la vérité est tout autre. D’ailleurs, l’ancien de chez Goldman Sachs et maintenant gouverneur de la banque d’Angleterre, Marc Carney, l’a dit bien simplement : une union monétaire avec l’Angleterre serait "incompatible avec la souveraineté". Incompatible a-t-il dit.

Le Professeur Richard G. Whitman du Royal Institute of International Affairs est plus honnête dans son analyse. Laissons-le expliquer la situation sur cet enjeux :

"C’est une partie du débat où il y a de la malhonnêteté. La situation est très clair : si l’Écosse veut être membre de l’UE, elle doit adopter l’euro. Ceci n’est pas négociable."

"Alex Salmond a exécuté toutes sortes de contorsions afin de se mettre dans une position ou il défend une sorte d’union monétaire avec l’Angleterre, car il sait que l’électeur écossais ne trouvera pas attrayante l’idée d’être membre de la zone euro."

Alex Salmond et le SNP ont pourtant indiqué qu’ils demanderont à être membre de l’Union européenne. Ce qui implique que l’Écosse devra adopter l’euro, ceci "n’est pas négociable" . Ce qui implique aussi que que ce projet est "incompatible avec la souveraineté" réelle d’un pays. Ce qui veut dire également, malheureusement, qu’Alex Salmond ment aux Écossais.

Rupert Murdoch et Alex Salmond
Rupert Murdoch et Alex Salmond

3. Alex Salmond est appuyé par Rupert Murdoch et son empire médiatique

"Rupert Murdoch est un homme remarquable" a-t-il confié dans une entrevue au mois d’avril dernier. Ce n’est un secret pour aucun journaliste en Angleterre et en Écosse que Murdoch et Salmond sont de très bons amis. Un journaliste a même utilisé le terme anglais bromance (brother-romance) pour qualifié leur relation. Ce n’est pas un secret non plus que Murdoch a mis tous le poids de son empire médiatique derrière Salmond. Murdoch possède entre autre le Sun, le tabloid le plus lu au Royaume-uni.

Rupert Murdoch serait donc un indépendantiste écossais? Difficile à croire.

4. Alex Salmond fait partie de l’establishment bancaire et pétrolier.

Dès le début de sa carrière, Salmond travaille pour le Government Economic Service, un groupement d’économistes qui travaillent pour Sa Majesté la Reine d’Angleterre. Immédiatement après, il travaille pour la Royal Bank of Scotland comme économiste du secteur pétrolier et bancaire. Il a ensuite donné des conférences sur l’énergie et le pétrole avant de devenir politicien.

Depuis, il semble avoir joué le rôle de politicien indépendantiste écossais jusqu’à aujourd’hui, un peu comme l’a fait Lucien Bouchard au Québec.

Il a même reçu des prix décernés par le Spectator. En 1998, il remporte le prix du meilleur stratège politique. En 2007; il reçoit le prix du meilleur parlementaire de l’année. Puis en 2011, le Spectator lui donne cette fois le prix du politicien de l’année, rien de moins.

Conclusion

La victoire d’un Oui le 18 septembre en Écosse permettrait à Alex Salmond de négocier l’entrée du pays dans l’Union européenne et d’adopter l’euro. `À propos de l’euro il se défendra ainsi devant sa population : "je n’avais pas le choix".

Cependant, serait-il possible que cette situation permette de faire d’une pierre, deux coups et donner aussi une occasion à l’Angleterre de renégocier de nouveau son membership dans la zone euro et de finalement adopter la monnaie européenne?

Ne pas l’envisager serait d’omettre toutes les possibilités.

PubSidebarDon

Sept11DebrisMusee

Les 8 mystérieuses boites noires du 11 Septembre 2001


Par Giuletto Chiesa, IlFattoQuotidiano.it |

Cette semaine, sera commémoré le 13e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Pour ma part, je continue à suivre le travail de l’équipe du 9/11 Consensus Panel (auquel je vous renvoie, en l’occurrence au Point FLT-4 : Mystérieuses anomalies concernant les boites noires des 4 avions du 11-Septembre).

Je dois dire tout d’abord que même en ayant suivi de près ce travail collectif durant toutes ces années, chaque fois que j’étudie cette affaire plus en détail, je reste stupéfait par cette évidence impressionnante : l’ensemble de l’histoire racontée au monde par les ministères de la propagande (c’est-à-dire par les grands médias occidentaux) sur le 11-Septembre n’est qu’une gigantesque atteinte à l’intelligence la plus élémentaire. Lire la suite

MoniqueLerouxTrilateral

La Commission trilatérale dirige les caisses Desjardins


La présidente du groupe Desjardins Monique Leroux est membre officielle de la Commission trilatérale. Donc, la Commission trilatérale (fondée en 1973 par David Rockefeller et  Zbigniew Brzezinski) dirige les caisses Desjardins. Une institution financière qu’on qualifie encore aujourd’hui de fierté québécoise.

Lire la suite

bank-of-canada001

La Banque du Canada est au bord de la faillite


Par Richard Le Hir – Vigile | Il y a quelques jours, à l’occasion d’une de mes visites quotidiennes sur le site réputé ZeroHedge spécialisé dans les informations économiques et financières, je suis tombé sur un article qui m’a tellement renversé que j’ai décidé de le traduire pour le partager avec vous.

Lire la suite